Le bon moment pour introduire une nouvelle langue


Avant 2/3 ans: Votre bébé ne parle pas, mais il comprend!

Avant de réussir à parler, un enfant développe d’abord sa compréhension du langage. Ainsi, il peut souvent comprendre certains mots ou certaines phrases, même s’il ne les dit pas. Par exemple, lorsqu’un bébé dit seulement « maman » et « papa », il comprend sûrement plusieurs autres mots. À partir de 6 mois, un bébé commence habituellement à reconnaître des mots. Mais c’est vers l’âge de 8 à 9 mois qu’un bébé associe vraiment un sens aux mots. Vers 12 mois, un bébé peut comprendre environ 50 mots. Mais ce n’est que vers 18 mois qu’il sera capable d’en dire autant. Tout simplement parce que prononcer des mots est plus difficile que de les comprendre. Ainsi il n'est jamais trop tôt pour initier votre bébé à une langue étrangère. Mème s'il ne parle pas encore, votre bébé s'initiera tout naturellement à la musique de la langue et au vocabulaire de base!


A partir de 3 ans: Votre enfant passe à l'action Vers 3 ans, l’enfant comprend des questions plus complexes comme « pourquoi? ». Il décode aussi des consignes plus longues. Il apprend petit à petit des choses plus abstraites comme « à côté », « en arrière », « en avant ». C’est aussi à ce moment qu’il comprend mieux le nom des couleurs et les notions de quantité. On peut aider votre enfant à mieux comprendre les mots et les phrases en lui parlant souvent. Il est important d’utiliser un vocabulaire précis et varié pour que votre enfant apprenne de nouveaux mots. Il est préférable aussi de lui parler de ce qui l’intéresse. Votre tout-petit sera plus motivé à comprendre des mots utiles pour lui. Ainsi, grâce à ses capacités d'écoute très approfondies, un enfant peut s'initier facilement à une langue étrangère... d'autant plus si cela se fait via des activités qui le passionne et qu'on respecte son rythme de développement.

Après 6 ans, il construit en prenant confiance

Pour se construire, un enfant a besoin de sentir qu’il appartient à un groupe dont il est partie prenante. Ce sentiment d’appartenance s’apprend partout à la maison, à l'école, dans ses activités. Parfois un enfant peut montrer des difficultés à prendre la parole en groupe, de peur de dire une bêtise ou de ne pas être à la hauteur. C'est d'autant plus le cas quand il s'agit d'une langue étrangère, l'école proposant souvent des méthodes très académiques centrées sur l'écrit. Chez Speakid, nous développons un cocon de bienveillance où votre enfant sera respecté et encouragé à prendre la parole. "Oui tu es capable d’y arriver." La confiance mise en ses capacités lui donnera de l’assurance et l’esprit d’initiative pour se lancer à la découverte du monde.

Alors... votre enfant est-il prêt à découvrir une nouvelle langue? vous avez sans doutes encore des interrogations.


Est-ce qu'un seul atelier par semaine suffit? est ce vraiment utile? Le bilinguisme même à petites doses est bénéfique. Le bilinguisme multiplie les capacités cognitives. (« métacognitions » : réflexion sur le langage), il améliore les capacités relationnelles, l’estime de soi, favorise l’empathie et apporte une plus grande ouverture sur le monde et ses différences. Bien sûr, Il est primordial que la représentation de la langue apprise soit positive ! Chez Speakid nous voulons créer ce lien affectif positif avec la langue anglaise. Nous parlons déjà deux langues à la maison, est-ce cela ne va pas faire trop?

Les polyglottes apprennent à trier les différents "systèmes de sons". (le R roulé espagnol, le H aspiré anglais, les nasales françaises, etc.) et à passer d’un système à un autre sans jamais les mélanger, comme s'ils étaient munis d'un interrupteur. Cette capacité à « jongler » entre les langues est particulièrement développée chez les personnes ayant appris plusieurs langues dès leur plus jeune âge. La différence majeure entre les langues n’est pas la grammaire et les mots, mais la véritable base, ce sont les sons. Il n’est donc pas un problème d’apprendre une troisième ou quatrième langue.

Mon enfant ne me dit pas grand chose de ce qu'il apprend... Lorsque vous l’interrogez, il ne sait pas traduire les mots qu’il est censé avoir vu pendant les ateliers… Les enfants apprennent à leur rythme. Si l’on compare l’apprentissage de leur langue maternelle à celui de la seconde langue, il faut laisser l’enfant s’approprier le vocabulaire qu’il a vu, les sons. Il n’est pas recommandé de l’interroger directement ni de faire de la traduction. Il est préférable de réutiliser les mots de vocabulaire en contexte afin que votre enfant utilise le vocabulaire en action.


Alors est ce qu'un atelier Speakid conviendrait à votre enfant?



Dans nos ateliers Speakid, la musique, les formes, les objets, les flashcards, les histoires, les jeux, etc. font partie de notre routine ! Par exemple, "les activités d'apprentissage appropriées comprennent des chants, des chansons, des rimes, des danses, des jeux, des vidéos et des travaux manuels". C'est pourquoi le programme de Speakid est effectivement bien structuré autour de chansons thématiques, d'activités manuelles, d'instruments de musique (ukulélé, guitare, bongos, tambourins, etc.), de flashcards comme supports visuels pour notre vocabulaire thématique, d'accessoires... et bien plus encore !

Comme le soulignent les pédagogues, " lorsqu'ils apprennent un nouveau mot en classe, les enfants peuvent d'abord : entendre le mot (dans les chansons ou les chants) ; répéter le mot (en chantant) ; voir le mot (s'ils sont déjà prêts à reconnaître certaines lettres) ; tracer le mot (idéalement avec différents matériaux, comme le Play-Doh ou la laine) ; puis produire les mots (lorsqu'on leur pose des questions sur le sujet ou dans des jeux qui demandent de produire le nouveau mot) ".


Chez Speakid, tout le monde parle plus d'une langue et nous aimons toutes les langues et les enseigner de manière ludique à nos élèves !


A propos de Speakid


J'ai créé Speakid en 2016 et nous proposons des ateliers de découverte de l'anglais pour bébés et enfants par méthodes actives.


L’approche de Speakid se résume en 3 mots : PLAY TO LEARN!

Le constat est simple : En France, nos enfants ne sont pas assez exposés aux langues étrangères, notamment l’anglais. Nous envoyons les effets dans les classements académiques (Nous sommes les plus mauvais d’Europe).

En général, nous pouvons tous dire que nous connaissons quelqu’un qui a peur de voyager, car il a le sentiment de ne pas maitriser l’anglais. Ce manque de confiance, c’est souvent le frein le plus important.

Speakid est là pour donner confiance aux enfants, aux parents et aux pro, de façon ultra ludique et positive.Avec Speakid, il s’agit d’apprendre l’anglais AUTREMENT. On sort des codes scolaires, pour rencontrer une toute nouvelle philosophie, pas besoin de manuels, pas de tables mais simplement une méthode unique, de l’espace pour bouger, des super teacher anglophones (option talentueux) et du matériel adapté.

Speakid a développé ses programmes en s’inspirant des étapes de développements du langage des enfants. Nous nous sommes inspirées du meilleur des méthodes actives reconnues et avons créé des programmes d’activités uniques adaptés à chaque âge.

Speakid contribue à créer des liens positifs avec les langues et les cultures, que nous voyons comme des outils d’éveil cognitif, pas seulement comme une « technique » à acquérir. Découvrez nos ateliers sur www.speakid.fr et bookez votre atelier découverte gratuit !

*Renseignements & Inscriptions*

Tél: 09 82 33 13 32 (tarif local)

Accueil tél -> Lun, Jeu 14h-16h / Mar, Mer, Ven. 10h-12h30 14h-16h / Sam. 10h-12h

Pendant les vacances scolaires Lun-Ven. 10h-12h

MENTIONS LEGALES | CGU

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram Social Icon